Qu'est-ce que l'indice glycémique?

Qu'est-ce que l'indice glycémique?

Souvent pris en compte lors de la planification de régime alimentaire approprié, surtout pour les personnes qui sont en surpoids et risque d’avoir le diabète, car il dépend du niveau d'insuline dans le sang.

Les aliments à indice glycémique (IG) sont classés en fonction de leurs effets sur la concentration de glucose dans le sang. Plus le produit est dégradé, plus la valeur de l'indice augmente. On suppose que le glucose pur est de 100 points. Les produits avec un indice élevé d’IG provoquent une hausse soudaine du glucose. Celui-ci, à son tour, libère une grande quantité d'insuline, qui le transfère vers les tissus et les muscles pour la brûler. L'excès de sucre est converti en graisses, qui sont une source d'énergie stockée dans l’organisme. Ainsi, la consommation de produits avec un IG élevé est automatiquement transformer en graisse. Paradoxalement, elle augmente l'appétit, dû à la diminution niveau de sucre dans le sang qui diminue aussi rapidement qu'il grandit. Accompagné par une sensation de faim et d’une envie de grignoter pour fermer ce cercle vicieux. Se débarrasser de kilos superflus est plus en plus difficile, car l'insuline en excès ralentit le fonctionnement du métabolisme et de la digestion.

Les produits avec un faible indice glycémique sont digérés plus lentement, de sorte que le sucre est livré régulièrement, sans que son taux change brusquement. Le niveau de satiété et l'énergie persistent beaucoup plus longtemps, et les niveaux durables d'insuline stimule la sécrétion de glucagon - une hormone responsable de la combustion des graisses. Réduire le risque de maladies associées au surpoids- diabète de type 2, le cancer colorectal, «mauvais» cholestérol, LDL et athérosclérose.

Une valeur d’IG supérieure à 70 points est considérée comme « élevée ». Nous retrouvons les produits comme: le pain blanc, les bonbons, le sucre, la bière, les chips, les pommes de terre cuites, et donc les produits hautement transformés et dépourvus de fibres. Ces aliments doivent être consommés occasionnellement, pas plus souvent qu'une fois par semaine.

Un IG « moyen » est de 55 à 69 points que l’on retrouve dans le riz blanc et brun, couscous, pâte feuilletée, pommes de terre, les betteraves, les figues sèches et les raisins secs. Leur consommation ne devrait pas dépasser deux doses par jour.

Les produits avec un IG bas doivent être pris en compte lors de la planification de votre alimentation quotidienne - la plupart des fruits et légumes crus, les produits à base de farine complète, comme du pain pumpernickel ou le sarrasin. Vous pouvez les manger jusqu'à satiété, ils se caractérisent par une teneur élevée en fibres et libèrent leur énergie progressivement. Ce qui vous débarrasse de l’envie de grignoter entre les repas, recommandé par la plupart des nutritionnistes, un nombre de trois par jour.